Les rencontres de la semaine

par Chauffe Marcel 17 Février 2014, 12:52 Rencontres

Les rencontres de la semaine

Lundi 17 Février

Palais de Tokyo:

16h-19h: Performance User des lieux comme des vêtements Davide Balula - Carlos Soto

Déambulation libre de corps aux couleurs des espaces d’expositions. Les performers se font corps-sculpture aux couleurs de l’architecture.Davide Balula est né en 1978. Il vit et travaille à New York
Evénement gratuit sur présentation d'un billet d'entrée à l'exposition en cours, sans inscription.

Les rencontres de la semaine

Mardi 18 Février

Archives nationales de France

11h-13h: Séminaire "Histoire de Paris" Faire le Grand Paris : les avis des habitants en 1859
par Nathalie Montel, Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés
Archives nationales, site de Paris, CARAN (salle d'albâtre)

Gratuit

Conférence de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France: L'église des Carmes-Billettes de Paris : une église d'après Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne (1744-1758) par Philippe Cachau, docteur en histoire de l'art

Gratuit

Les rencontres de la semaine

Mercredi 19 Février

Musée d'Orsay :

10h15 : Conférence Malheurs de guerre. Histoire visuelle. 1800-2014, Sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac, professeur à Sciences Po.

L'univers des formes était depuis toujours dominé par la guerre héroïque, placée au centre des valeurs de la société. Mais à partir des années 1800, les artistes la représentèrent sous toutes ses faces et jusqu'aux plus atroces dans ses conséquences sur les humains, les animaux, la nature, les choses, partout dans le monde. A partir de ce moment révolutionnaire où la naissance de l'individu libre et indépendant s'opposait forcément aux dégâts de la violence extrême.

Entrée libre

Les rencontres de la semaine

Musée du Louvre :

12h30 : Présentation de l' exposition "New Frontier III, portraits anglo-américains à l'heure de la Révolution"
par Kevin Murphy, Williams College Museum of Art, Williamstown, Massachussetts

6 euros, 5 euros (réduit), 3 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit pour les adhérents Louvre jeunes et les étudiants en art

Institut national d'histoire de l'art :

18h30: Danseurs d’encre et d’aquarelle sous le règne de Louis XIV, par Mickaël Bouffard Le dessin de costume de ballet au regard des pratiques de scène et d’atelier
Galerie Colbert, Salle Dominique Ingres
2, rue Vivienne
75002 Paris
Accès : 6 rue des Petits-Champs
entrée libre

Souvent utilisé comme maquette de costume, le dessin de figures de ballet ne se limite pas à la simple description des habits dont ont besoin les artisans pour les confectionner. En tant que « projet » à soumettre pour approbation, ces œuvres poursuivent des objectifs de séduction qui se décèlent aussi bien dans les rehauts d’or et d’argent que dans le choix de postures délicates. Pour ce qui est de ces dernières, on peut se demander jusqu’à quel point elles sont en phase avec les pratiques chorégraphiques du temps, sachant qu’elles pouvaient être réappliquées de manière générique à d’autres personnages dansants (et même chantants) par des raccourcis de production propres aux ateliers d’artistes. Et si ces attitudes correspondaient effectivement aux pratiques scéniques contemporaines, chercheraient-elles à plaire par une esthétique plus moderne de la figure humaine, délaissant ainsi les canons classicistes dominants dans le choix des proportions et du contraste des membres du corps ?

Les rencontres de la semaine

Espace Saint Michel / MK2 Beaubourg

Tout va bien : Film documentaire sur le clown et la liberté réalisé par Pablo Rosenblatt
et Émilie Desjardins.

Deux ans dans une école de clown. Dix filles et quatre garçons prennent un tournant dans leur vie et se lancent dans une quête : "Chercher son clown". A contre-courant d'une société de la performance, une aventure pour apprendre à faire rire de la condition humaine. En suivant leur évolution, leurs prises de conscience, leurs doutes, leurs moments de grâce, on découvre peu à peu les contours de cet art populaire, vivant et plus que jamais nécessaire.

Les rencontres de la semaine

Jeudi 20 Février

La Maison rouge :

19h-20h30 : Dans la tête de… Maïder Fortuné

Séminaire sur la jeune création contemporaine, organisé par les étudiants du Master 2 Sciences et Techniques de l’Exposition, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Françoise Docquiert.

Gratuit sur réservation : reservation@starte-asso.org

10 Boulevard de la Bastille, 75012 Paris

Les rencontres de la semaine

Palais de Tokyo :

20h-21h: Sur l'oeuvre Dancefloor, la performance Before Code de nuit convie le public à venir danser sur une playlist spécialement conçue par l'artiste entrecoupée de passages de la créatrice Dite Maud. Cécile Paris sera accompagnée de membres du collectif Code de Nuit.

Des choses en moins, des choses en plus, exposition inédite autour des collections immatérielles du Centre national des arts plastiques, aborde l’écriture de l’exposition et sa déconstruction tout en reformulant l’exercice du spectacle : le rôle de l’artiste et celui du public sont remis en question. Elle est ainsi construite par les corps qui la traversent : ceux des artistes, du public et des passants fortuits, qui activent les œuvres et les font vivre.

Evénement gratuit sur présentation d'un billet d'entrée à l'exposition en cours, sans inscription.

Les rencontres de la semaine

Vendredi 21 Février

Forum des images :

18h30 : "Les rapaces" d’Erich Von Stroheim analysé par Pierre Berthomieu

Les Rapaces trône à la fois comme oeuvre majeure du cinéma muet hollywoodien et comme légende de l’oeuvre maudite. Cristallisant nombre de mythologies américaines liées au capitalisme, condensé puissant de l’esthétique muette, le film de Stroheim façonne, à partir du roman naturaliste de Frank Norris et autour du désir d’argent, une forme de naturalisme agressif et grotesque, qui dialogue avec l’allégorie et joue même avec le lyrisme. Pierre Berthomieu

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Le film Les Rapaces est programmé mercredi 19 février et dimanche 23 février à 16h30.

commentaires