La Nuit au Muséum

par Mathias Champion 5 Mars 2014, 10:32 Patrimoine Expos

La Nuit au Muséum

Nyctalopes et noctambules, disciples de Restif de la Bretonne, vous les créatures de la nuit; venez trouver refuge au Jardin des Plantes. Si le Soleil vous agresse et si la lumière du jour vous éblouit, la Grande Galerie de l’Évolution vous offre une cure de ténèbres et de science.

Venez passer une Nuit au Muséum national d'Histoire naturelle, au milieu des étoiles et des animaux nocturnes. Un Voyage au bout de la Nuit où tout n'est pas si sombre.

À peine entré dans l'exposition, on est confronté à une question toute bête : pourquoi il fait nuit ? Le B.A.BA de l'astronomie, certes, mais chaque réponse entraîne une nouvelle question. Pourquoi les nuits n'ont pas la même durée ? Pourquoi la Lune n'est pas toujours ronde ? Et les étoiles au-dessus de nos têtes, pourquoi on y voit des ourses ?

Des questions toutes bêtes, aux réponses intelligentes. Des expériences et des objets archéologiques nous montrent à quel point la nuit fascine l'être humain depuis, littéralement, la nuit des temps.

Une première partie entre chien et loup qui nous guide au cœur d'une forêt noire, sans kirsch ni crème chantilly, mais saupoudrée d'animaux empaillés.

Mammifères, reptiles et oiseaux, poissons et insectes se détachent de ce décor en ombres chinoises. Ici et là, des alcôves jettent un peu de lumière sur l'évolution de ces espèces qui se sont adaptées à l'obscurité au fil des générations. La vue, l'ouïe, l'odorat et même de mystérieux 6èmes sens viennent exacerber l'étrangeté de ces animaux habitués aux ténèbres.

La Nuit au Muséum

Et pour ceux que les expositions scientifiques endorment, ils iront se reposer dans le dortoir de la troisième partie. Pas de lit mais des animaux pelotonnés dans leurs nids, serrés les uns contre les autres pour illustrer la notion de sommeil et de rêve.

Les musées sont souvent silencieux, résonnants et solennels comme des cathédrales, mais ici, les lumières tamisées et les arbres scénographiés étouffent les sons et donnent à l'exposition une atmosphère feutrée, qui nous ramène à la crainte respectueuse du noir et les terreurs nocturnes enfantines. Monstres et compagnie achèvent le parcours, derniers cauchemars avant d'émerger de l'exposition comme on sort d'un songe.

Et on se prend à rêver de pouvoir visiter tout le Muséum de nuit : un face-à-face au clair de lune avec les fauves de la Ménagerie, déambuler dans l'ombre des squelettes de la Galerie de Paléontologie ou même simplement parcourir les allées du Jardin des Plantes sous la lumière froide des quelques étoiles qui percent encore la clarté artificielle des nuits parisiennes.

La Nuit au Muséum

12 février 2014 – 3 novembre 2014
Muséum national d’histoire naturelle
Grande Galerie de l’Evolution
36 rue Geoffroy-Saint-Hilaire 75005 Paris

Tous les jours de 10h à 17h45, sauf le mardi.

Tarif : 9 euros/réduit: 7 euros

commentaires