Les rencontres de la semaine

par Chauffe Marcel 14 Avril 2014, 09:49 Rencontres

Les rencontres de la semaine

Lundi 14 Avril

La Cinémathèque française:

14h30: Conférence "Le parlant a-t-il tué le burlesque ?" / Projection "Le Tombeur de ces dames"

Le Parlant a-t-il tué le burlesque ? Conférence de Stéphane Goudet
Le refus réitéré de Chaplin de faire des films parlants, de même la déchéance de Buster Keaton notamment, ont autorisé certains à écrire que le burlesque ne s'était jamais remis de la disparition du cinéma muet. Or, des Marx Brothers à Jerry Lewis, ou grâce à Blake Edwards et Peter Sellers, le cinéma classique américain a entretenu la flamme du comique gestuel et l'a profondément renouvelée.

Suivi de Le Tombeur de ces dames
(The Ladies Man)
de Jerry Lewis
Etats-Unis/1961/91'/VOSTF/35mm
en remplacement de "Docteur Jerry et Mister Love" dont la copie n'est pas disponible.

Les rencontres de la semaine

La Cinémathèque française:

19h: Nous sommes parvenus à l'époque du « tout accessible »? Nous sommes loin de la rareté qui faisait se battre les cinéphiles pour une projection exceptionnelle de L'Âge d'or de Buñuel dans les salles historiques de la Cinémathèque de la rue d'Ulm ou du palais de Chaillot? La toile du « web » offre désormais l'accès à tout ou partie de nombreux films, y compris ce qui fut considéré comme des objets perdus par les précédentes générations.

Alors, quel sens cela a-t-il de réfléchir aujourd'hui, par une exposition, à la création de l'oeuvre d'Henri Langlois : la Cinémathèque française ?

Directeur de la Cinémathèque française de 1991 à 2000, Dominique Païni a été commissaire de plusieurs expositions (Hitchcock, Cocteau, Antonioni), auteur de plusieurs ouvrages (entre autres, Le Temps exposé. Le Cinéma, de la salle au musée et, récemment, Le Cinéma, un art plastique). Il est le commissaire de l'exposition « Le Musée imaginaire d'Henri Langlois ».

Les rencontres de la semaine

Mercredi 16 Avril

Grand Palais:

18h30: Autour de Tristan et Isolde. Peter Sellars, metteur en scène, s’entretient avec Jérôme Neutres, commissaire de l’exposition

Peter Sellars et Bill Viola ont travaillé ensemble lors de la création du Tristan et Isolde de Wagner à l’Opéra Bastille en 2005, spectacle repris cette année dans le même lieu. L’artiste a conçu pour le célèbre metteur en scène américain un tableau vidéo projeté en toile de fond comme décor. Peter Sellars parle de leur collaboration et du regard qu’il porte sur l’œuvre de Bill Viola.

Gratuit sur invitation: http://www.digitick.com/autour-de-tristan-et-isolde-expo-galeries-nationales-paris-16-avril-2014-css5-rmn-pg101-ri2313432.html

Forum des images:

19h : Le Dernier des hommes de F. W. Murnau avec Emil Jannings
Fiction l Allemagne l muet cartons sous-titrés en anglais l 1924
75 min l Noir et blanc l Cinéma Numérique 2K

La déchéance du portier d’un grand hôtel berlinois le jour où on lui enlève son bel uniforme pour le reléguer aux lavabos. "La renommée et l’influence du Dernier des hommes vont être considérables dans le monde : l’audace de sa technique, la clarté de son récit, la subtilité de sa psychologie, la vérité de son atmosphère dramatique en font un des sommets de l’art muet." (Marcel Martin)

Séance présentée (sous réserve) par Edgar Morin, sociologue et philosophe

Film présenté avec des cartons sous-titrés en anglais, seule copie disponible

Les rencontres de la semaine

Jeudi 17 Avril

Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent

19 :Rencontre avec Salima Naji, anthropologue et architecte, spécialiste du patrimoine

Rites de passage. Entre pratiques traditionnelles et prophylaxie, la permanence de certains rites

Architecte spécialiste du patrimoine, docteure en anthropologie sociale, Salima Naji multiplie depuis plus de 10 ans les chantiers de restauration des architectures collectives et sacrées du Sud marocain. Elle a publié de nombreux ouvrages (Art et architecture berbères, Greniers collectifs de l'Atlas, Fils de saints contre fils d'esclaves) et articles sur le patrimoine matériel et immatériel du Maroc saharien. À l’occasion de la première rencontre autour de l’exposition Femmes berbères du Maroc présentée à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Salima Naji évoquera le concept de « rites de passage », toujours opérant dans l’observation de la vie quotidienne des sociétés amazighes. Les pratiques traditionnelles, liées au patrimoine immatériel, censées incarner la permanence, sont aussi animées par des dynamiques innovantes plus ou moins assumées.

Rencontre animée par Monique Younès
à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
5 avenue Marceau, Paris 16ème

Rencontre incluse dans le prix d’entrée de l’exposition. Si vous avez d’ores et déjà vu l’exposition, l’accès sera gratuit sur présentation de votre ticket. L’exposition Femmes berbères du Maroc reste exceptionnellement ouverte entre 18h et 19h les jours des rencontres.

Pour des raisons d’organisation, aucun retardataire ne pourra être accepté après 19h05.

Réservation obligatoire : conferences@fondation-pb-ysl.net
ou 01 44 31 64 00

Vendredi 18 Avril

Institut national d'histoire de l'art

Journée d’étude: critique d’art et nationalisme. Regards français sur l’art européen au XIXe siècle

Les rencontres de la semaine

Quai Branly :

19h à 23h: Before de l'exposition Indiens des plaines

Venez partager un moment festif: exposition, jeu Hand Game, jeu Dreamcatchers et roue de médecine, Street art, Workshops, performances Danse de l'herbe, Hoop Dance, Dj set

Les rencontres de la semaine

Forum des images

18h30 : Un ange bleu en cache un autre par François Thomas, universitaire

Josef von Sternberg a tourné L’Ange bleu simultanément en allemand et en anglais avec les mêmes acteurs, pour le dialogue comme pour les chansons piquantes de Marlene Dietrich. Pendant des décennies, deux films très différents ont ainsi circulé selon les pays. Le cinéaste a brillamment tourné à son avantage cette contrainte de production. François Thomas

Durée : 1h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Retrait des places en caisse uniquement.

Les rencontres de la semaine

Institut du Monde arabe

19h : A l’heure du crime de l’Orient-Express : une projection en l’honneur d’Agatha Christie
Soirée d’ouverture du cycle « Les Dimanches de l’Orient Express »avec la projection en V.O. sous titrée de l’une des plus belles adaptations cinématographiques de l’œuvre d’Agatha Christie : Murder on the Orient Express, de Sidney Lumet (1974). L’occasion d’une rencontre avec les cinéphiles pour découvrir toutes les facettes d’un cinéma passionné par le train.

commentaires