Les rencontres de la semaine

par Chauffe Marcel 19 Mai 2014, 09:33 Rencontres

Les rencontres de la semaine

Lundi 19 Mai

Auditorium du Musée du Louvre:

18h30 : La fin du Monde, évènement ou symptôme? par Michaël Fœssel, Université de Bourgogne

On peut interpréter les peurs apocalyptiques actuelles à partir d’expériences contemporaines où les sujets sont dépossédés du monde. Le triomphe de la technique sur l’action, du capital sur le travail, du besoin sur le désir sont autant de phénomènes qui expliquent pourquoi l’on est pressé de voir finir un monde que l’on a déjà perdu.
Le plus urgent n’est pourtant pas d’éviter l’apocalypse à venir, mais de réinvestir le monde après sa disparition comme ordre hiérarchique. En ce sens, le fait que la fin du monde a déjà eu lieu est une bonne nouvelle qui nous place face à une alternative : perpétuer la vie ou édifier un espace pour le possible.

Professeur de philosophie à l'école Polytechnique, Michaël Fœssel est membre du comité éditorial de la revue Esprit. Dernier ouvrage : Après la fin du monde, Critique de la raison apocalyptique (Seuil, 2012).

Conférence suivie de la projection à 20h30 de :
Melancholia
Fiction de Lars von
Trier
Fr., Dan., 2011, 130 min, coul, vostf, copie 35mm
Avec Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling, John Hurt…
Tarifs : 6 euros, 5 euros (réduit), 3 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit pour les adhérents Louvre jeunes et les étudiants en art
Billet valable pour la conférence de 18h30 et le film de 20h30.

Les rencontres de la semaine

Mardi 20 Mai

BNF:

18h30-20h : Conférence : Des idées reçues sur la grande guerre. Autour de l'exposition Eté 14 : les derniers jours de l'ancien monde

Par Nicolas Offenstadt et Frédéric Manfrin.

Mercredi 21 Mai

Institut national d'Histoire de l'art:

14h-16H30 : La représentation de l’architecture au Moyen Âge

Ce séminaire inaugure le programme L’architecture « habitée » au Moyen Âge dont le second volet sera un colloque international qui se tiendra à l’automne 2014 à l’Institut national d’histoire de l’art. Ce cycle se propose, dans une optique pluridisciplinaire, de poser un nouveau regard sur la problématique de la représentation de l’architecture au Moyen Âge (du ixe à la fin du xve siècle). Il s’agit de comprendre les mobiles qui sous-tendent un phénomène majeur de l’art occidental, celui de la présence du vocabulaire architectural en dehors du contexte monumental sur des supports aussi variés que le livre, les dessins et enluminures, les objets liturgiques, l’orfèvrerie civile ou encore les encadrements de retables peints ou sculptés. Pour tenter de cerner les enjeux développés par cette riche problématique, ce séminaire réunit des spécialistes venus dialoguer autour de différents thèmes tels que celui du processus de création, de l’architecture comme image mentale, de la micro-architecture, du cadre ou encore du rapport qu’entretient la figure avec son environnement architectural.


Anne-Orange Poilpré (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): Espace architectural et figures d’autorité dans l’iconographie de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

Panayota Volti (Université Paris-Ouest): La représentation de l’architecture urbaine au Moyen Âge tardif : modalités et significations

Répondant :Christian Heck (Université de Lille 3)


Séances suivantes :
21 mai 2014: Symboles et significations
4 juin 2014: D’or, d’argent et de bronze : l’architecture métallique

Les rencontres de la semaine

BNF :

14h-18H : Après midi d’étude. Célébration du centenaire de la naissance de Romain Gary

Personnage aux multiples facettes, écrivain, diplomate, cinéaste, héros de la « France libre ».
Après-midi d'étude animée par Jean-Marc Terrasse.
Lecture : La Lettre aux Juifs de France (1970).
Projection du film Gengis Cohn (1993), adapté du roman La Danse de Gengis Cohn, paru en 1967.

Les rencontres de la semaine

Auditorium du Grand Palais:

18h30 : Femmes fatales : impératrice et princesses au temps d’Auguste

Conférence par Virginie Girod, historienne, auteure de l’ouvrage Les Femmes et le sexe dans la Rome antique, Tallandier, 2013.

Modèles de vertu en apparence et pourtant manipulatrices, empoisonneuses et adultères, les Julio-Claudiennes ont une réputation sulfureuse. L’empereur Auguste fut contraint d’instrumentaliser les femmes de sa famille pour asseoir son pouvoir et sa dynastie. Mère, sœur, épouses, fille et petites-filles furent autant de pions au service de ses ambitions. Mais furent-elles victimes ou actrices de leur destin?

Gratuit sur invitation: http://www.digitick.com/femmes-fatales-imperatrice-et-princesses-au-temps-d-auguste-expo-galeries-nationales-paris-21-mai-2014-css5-rmn-pg101-ri2313460.html

Vendredi 23 Mai

Forum des images:

18h30 : La comédie musicale hollywoodienne à l'aune de la théorie du genre par Stéphane Bouquet, écrivain, scénariste et critique de cinéma

Hommes et femmes ne dansent pas d’un même mouvement dans les comédies musicales hollywoodiennes : ni les mêmes gestes, ni le même rythme. Chaque sexe danse au contraire pour satisfaire à ce qu’on attend de lui et répondre à des stéréotypes culturels. Le très viril Gene Kelly, par exemple, disait vouloir danser "comme un maçon". Ou des bienfaits de la théorie du genre !

Stéphane Bouquet a coordonné l'ouvrage "danse/cinéma" (éd. Capricci / Centre National de la Danse, 2012)

Durée : 1h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Retrait des places en caisse uniquement.

Les rencontres de la semaine

Samedi 24 Mai

Galerie L'Oeil:

17h: Séance de dédicaces de Miss. Tic dans le cadre de l'exposition Miss.Tic - Les Uns et les Unes. Du 13 Mai au 8 Juin 2014

74, rue François Miron, Paris 4ème. Métro St Paul

Les rencontres de la semaine

Dimanche 25 Mai

Forum des images :

17h : Master Class André Dussolier

animée par Pascal Mérigeau

Il aime autant les fidélités - auprès d’Alain Resnais, Yves Angelo, Pascal Thomas - que les nouveaux terrains d’investigation. Sur l’écran, ses visages sont multiples : introverti, ironique, mystérieux, ambigu… Tous relèvent de ce qui, pour lui, est le travail de l’acteur : une bataille avec la vérité. Il s’y livre avec grâce, rigueur et fantaisie.

commentaires