Les recontres de la semaine

par Chauffe Marcel 7 Juillet 2014, 10:00 Rencontres

Les recontres de la semaine

Mardi 8 Juillet

Musée d'art et d'histoire du judaïsme:

15h: Promenade Le Marais juif par Elisabeth Kurztag, conférencière au MAHJ. Durée : 2H

Une promenade dans le cœur historique de Paris, sur les tarces de quinze siècles de présence juive.

Tarif: 12 euros/ réduit: 9 euros

Mercredi 9 Juillet :

Forum des images :

19h : Jeux vidéo et cinéma

Table ronde animée par Mathieu Triclot, maître de conférences en philosophie avec Alexis Blanchet, maître de conférences en cinéma et audiovisuel, et Karim Debbache, chroniqueur sur jeuxvideo.com

"Le temps est loin où, amas de pixels contre photogramme, la différence entre jeux vidéo et cinéma sautait aux yeux. Le joueur est-il l’avenir du spectateur ? Quels genres de cinéma fait-on avec les jeux, de jeux avec le cinéma ? Qu’est-ce qui du cinéma, mais aussi de son passé, jouets optiques, fantasmagories ou panorama, éclaire les jeux vidéo ?" Mathieu Triclot

Durée : 1h40
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Les recontres de la semaine

Jeudi 10 Juillet

La Maison rouge:

18-21h : lancement de la Revue Tada

Lancement de la revue TADA : N°1 Le parti pris des choses / La primera parte de las cosas

Tada est une revue qui publie des textes expérimentaux, de l’art contemporain à l’architecture, à la poésie, à l’entretien, à l’essai, au roman photo.
La revue est bilingue, animée par des auteurs et des traducteurs : tous les textes sont traduits en espagnol et en français, pour faire circuler les idées et les auteurs, et motiver d’autres traductions. Les textes sont inédits ou pas.
Quelques dessins et photographies sont également publiés dans chaque numéro.
La revue n’est pas thématique : elle court plusieurs lièvres à la fois.
Un numéro est un montage de textes, et fonctionne comme une exposition à venir. En parallèle à la publication, Tada est une plateforme motivant des événements autour des auteurs, des histoires et des images publiés.

La revue est dirigée par Mauricio Marcín et Annabela Tournon, respectivement basés à Mexico et à Paris. Parution semestrielle.

Les recontres de la semaine

Palais de Tokyo :

20h : Concert

A l'occasion de l'ouverture des expositions de l'été, le chanteur PEREZ donnera un concert dans la Grande Rotonde du Palais de Tokyo.

Julien Perez a 28 ans. Ancien leader du groupe Adam Kesher (2007-2011), il écrit, compose et chante en français. PEREZ propose en solitaire une variété sensuelle, urbaine et teintée d'électronique. Son écriture tendue et sensible rappelle aussi bien Christophe que les premiers Bashung. PEREZ vient d’achever l’enregistrement de son premier album réalisé et mixé par Pierrick Devin (Phoenix, Fortune) et Jean-Louis Piérot, (Bashung, Miossec, Daho), avec la participation de Philippe Zdar au mix pour le titre « Une Autre fois ». L’album sortira début 2015 chez Accelera son / Barclay.

A l’occasion de l’ouverture des expos d’été du Palais de Tokyo, il propose deux pièces sonores : L’hôte, avec la participation d’Héléna de Laurens, et Le joueur à terre avec la participation de Benoit Busser du groupe Alba Lua.

Entrée libre.

Les recontres de la semaine

Forum des images :

19h : Jeux cruels dans le cinéma de Michael Haneke

Conférence animée par Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste

"On ne fait pas que s’humilier ou se tuer dans les films de Haneke. On joue, aussi, beaucoup : au backgammon dans After Liverpool, au mikado dans 71 Fragments d’une chronologie du hasard, au quizz dans Funny Games et Code inconnu, aux comptines dans Amour… Et le jeu indique toujours un point de basculement où, sur la pente du Mal, d’autres choix moraux deviennent soudain possibles, non pas pour les personnages mais bien pour le spectateur." Sarah Chiche

Durée : 1h40
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Les recontres de la semaine

Vendredi 11 Juillet

Fondation Cartier :

NUITS DE L’INCERTITUDE
SWANS AND BATS (2/2)

Une Bat night
Avec Patti Smith, Cédric Villani, Patrick Flandrin, Jean-François Julien et la participation du Museum national d’Histoire naturelle de Paris.

Une récente étude menée par le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris sur le jardin de la Fondation Cartier (2012) a détecté une surprenante abondance d’ultrasons identifiant la présence en son sein de deux espèces de chiroptères, plus connus sous le nom de chauves-souris : la Pipistrelle commune et la Pipistrelle de Kuhl. Une soirée à leur écoute.

commentaires