Les rencontres de la semaine

par Marcel & Simone 13 Octobre 2014, 10:00 Rencontres

Les rencontres de la semaine

Lundi 13 Octobre

Museum d'histoire naturelle:

18h: Conférence Delacroix et la ménagerie

En lien avec l'exposition Hors les murs Les animaux de la Grande Galerie font le mur, les 220 ans de la Ménagerie et en partenariat avec le musée national Eugène-Delacroix.

Dominique de Font-Réaulx, conservateur général au Musée du Louvre, directrice du musée Eugène-Delacroix

Pascal le Roc'h, chargé de l'enseignement du dessin scientifique, Muséum

Michel Saint Jalme, directeur de la Ménagerie du Jardin des Plantes, Muséum

Gratuit

Les rencontres de la semaine

Mercredi 15 Octobre

Musée du Quai Branly:

18h30 : Nelson Mandela. Cycle Les grandes révoltes

Par Catherine Coquery-Vidrovitch, historienne, spécialiste de l’Afrique

Les rencontres de la semaine

Grand Palais :

18h30 : Conférence Force ou folie des Nanas

Conférence par Catherine Francblin, critique et historienne d’art, auteur de Niki de Saint-Phalle, la révolte à l’œuvre (Hazan, 2013).
Les Nanas sont les œuvres les plus célèbres de Niki de Saint Phalle.
Gigantesques, colorées, elles incarnent une féminité libre et rayonnante. Mais pourquoi ces figures de la plénitude, rappelant les déesses ancestrales et les représentations de la fécondité à l’aube des civilisations, ont-elles une si petite tête ?
La symbolique du monstre, hors-la-loi par définition, a toujours fasciné l’artiste. Ses Nanas s’inscrivent-elles dans cette catégorie ?

A l’issue de cette conférence une séance de dédicace sera organisée à la librairie de l’exposition

Invitation gratuite : http://www.digitick.com/force-ou-folie-des-nanas-expo-galeries-nationales-entree-champs-elysees-paris-15-octobre-2014-css5-rmn-pg101-ri2642232.html

Les rencontres de la semaine

Jeudi 16 octobre

Auditorium du Louvre :

Conférence : Bohémiens, Gitans, Tsiganes par Victor I. Stoichita

Personne ne sait d’où ils viennent, où ils vont, pour quelles raisons ils ont pris le chemin de la perpétuelle errance, ni depuis quand. Ils ne sont pas armés, mais ils font peur, car ils sont pauvres.
Il est difficile d’immobiliser, de fixer cet être insaisissable qu’est le migrant ; la construction de son iconographie en est la preuve. Les premières figurations dues à des artistes occidentaux révèlent les peines à cerner, sans filtres et sans appui, une singularité.
Les singularités fusionnent entre elles pour engendrer un tout, désigné comme « altérité ». Le premier à en faire de façon programmatique l’objet de ses recherches picturales fut le Caravage, qui allait signer le grand tournant du canon occidental.

Tarif : 6 euros / réduit : 3 euros

Les rencontres de la semaine

Le BAL :

20h : Rencontre avec Raphaële Bertho, Les Autonautes de la cosmoroute.

Sous les auspices de nos deux voyageurs, Carol Dunlop et Julio Cortazar (auteurs du livre Les Autonautes de la Cosmoroute publié aux éditions Gallimard en 1983), s’en aller explorer l’autoroute tels une terre inconnue, un terrain de jeu et d’exploration.

Raphaële Bertho proposera de revenir sur les imaginaires de l'autoroute. Sur celui de ses constructeurs tout d'abord,scientifiques et ingénieurs qui se sont projetés dans un monde encore fictif. Sur celui des artistes qui ont par la suite investices lieux, en ont détourné les fonctions et les usages pour exploiter leur potentiel fictionnel.

Raphaële Bertho est historienne de la photographie, maître de conférences à l’université de Bordeaux.

À l'occasion de l'exposition S’il y a lieu je pars avec vous

Réservations: contact@le-bal.fr
Gratuit sur présentation du billet d’entrée

Les rencontres de la semaine

Vendredi 17 octobre

Musée d’Orsay :

12h: Conférence Sade. Attaquer le soleil

Modération : Zoé Varier, productrice à France Inter

Annie Le Brun, écrivain, et Laurence des Cars, directrice du musée de l'Orangerie, commissaires de l'exposition, discuteront de Sade en tant qu'introducteur d'une nouvelle sensibilité, pourvoyeur d'images pour les XIXe et XXe siècles et vecteur d'une pensée renouvelée du corps, métamorphosé par l'expression du désir.

Les rencontres de la semaine

La Cinémathèque :

10h-18h : Journée d'études : "Histoire des techniques cinématographiques : où en sommes-nous?"

Collections, muséographie, historiographie, catalogues en ligne, recherches, projets, universités... Quoi de neuf depuis Jean Vivié et la publication de son Historique & développement de la technique cinématographique, inachevé mais magistral, publié en 1946 ? Où en sommes-nous dans le domaine de l'histoire des techniques, sujet dont l'importance est désormais reconnue par les cinémathèques (notamment en raison du passage au numérique), les musées et les universités ? La Cinémathèque française, qui joue un rôle moteur dans ce domaine, a mis en ligne le catalogue de ses collections d'appareils qui comprennent plus de 5 000 pièces. Cette journée d'études, rassemblant les meilleurs spécialistes, fera le point sur la situation dans les musées et les universités, et permettra aussi des « études de cas » symboliques du renouveau de la recherche en histoire technique.

Journée : Tarif unique 6 €

Demi-journée : Plein tarif 4 €, Tarif réduit 3 €, Libre Pass accès libre

Les rencontres de la semaine

Samedi 18 octobre

Auditorium du Louvre :

10h : Journée d’études : L’invention du patrimoine : le musée des Monuments français d’Alexandre Lenoir

Le musée des Monuments français s’inscrit dans un moment historique singulier, celui de la Révolution, du Premier Empire et des débuts de la Restauration. Son fondateur, Alexandre Lenoir, a voulu rendre l’histoire visible, dans une entreprise originale, qui a eu et a toujours un important retentissement.

Réservations : 01 40 20 55 00

commentaires