Pascal Brutal : seul face à la virilité

par Thibaut Brulard 6 Novembre 2014, 10:56 Livres

"violencegourmettesexevirilitébasketstorsionagressivitémuscles"

L’attente a été longue mais récompensée ! Depuis quatre ans, les fans attendaient le retour de l’homme le plus viril du monde. Vous l’avez reconnu? Depuis sa sortie mercredi 17 septembre, il a ordonné au soleil de partir car il lui faisait de l’ombre. Non, ce n’est pas Chuck Norris, c’est Pascal Brutal 4 Le Roi des hommes !


Riad Sattouf (auteur, dessinateur, scénariste, réalisateur, j’en passe et des meilleurs) nous livre enfin les nouvelles aventures de Pascal Brutal. Nouvelles, puisqu’il est déjà le héros de trois albums, dont le premier est sorti en 2006 chez Fluide Glacial. Enfin, car c’est bon de retrouver Pascal, Scal-pa pour les intimes.

Pascal Brutal : seul face à la virilité

« Qui es-tu, Pascal ? D’où viens-tu ? Eclaire-nous tu nous intrigues. » C’est ainsi que commence le tome 1 La nouvelle virilité. Pour les néophytes, rigolards dans mon genre, je vais essayer de répondre à cette question.


Pascal Brutal est un Rennais né dans une France du futur proche, ultralibérale, ultra violente et très peu éduquée, « où même les pauvres sont de droite », dirigée par Alain Madelin. Dans une ambiance post-apocalyptique, à la Mad Max, un homme se distingue : essayez d’imaginer tous les Expendables de Stallone réunis en un seul être suprême ! Ne chaussant que des baskets torsion, avec une gourmette en argent au poignet et un bouc parfaitement taillé (cliché immuable de la virilité, même dans le futur), « cet homme, pour qui survivre est un loisir, et faire ce qu’il veut un passe-temps, a choisi la route enflammée de la liberté individuelle». Rien ne lui résiste, ni les filles ni les lascars. Oisif de profession il a plusieurs vies, mais quoi qu’il puisse lui arriver Pascal gagnera toujours grâce à sa virilité exacerbée. Parce que « Pascal Brutal donne des coups de poings aux méchants et des orgasmes aux gentils, ne l’oublie jamais ».

Pascal Brutal : seul face à la virilité

Après avoir reçu en 2010 à Angoulême le Fauve d’Or, sacre de la BD en France, pour Pascal Brutal 3 Plus fort que les plus forts, l’auteur donne à son super-héros un reboot dans le tome 4. Il sera tour à tour un présentateur d’une téléréalité Man vs Virility où il nous montre comment avoir des rapports sexuels dans les milieux les plus inhospitaliers de France ; une star mondialement connue qui a mis au chômage l’ensemble du rap national et tourne son dernier clip ; le comique préféré des Français, avec un sketch culte de 20 minutes sur «ki c’est ka pété»… Tout en restant lui-même, le meilleur !

Mais derrière cet humour Fluide Glacial pour public averti, Pascal Brutal n’est pas simplement beauf, macho et s’exprimant en langage texto. L’auteur place l’action dans un futur assez cauchemardesque et exorcise ses peurs d’une France qui deviendrait dernière au classement mondial, à cause « d’une crise sans fin ». Où, continuant de suivre un modèle économique défaillant, nous risquons de tomber dans une hyper-compétitivité ultra-agressive de domination agrandissant les disparités déjà existantes aujourd’hui. La BD Libérale attitude de Pluttark sortie en 2010 en est un bel exemple. Il réalise aussi le fantasme de son père (voir L’arabe du futur) en faisant du monde arabo-musulman, un monde à la pointe du développement, et des libertés individuelles.

Riad Sattouff utilise ce personnage pour s’interroger sur la position de l’homme dans la société actuelle et sur la définition qu’elle donne de la virilité. Aujourd’hui, en France, un petit garçon est libre de ne pas forcément aimer jouer au foot, de ne pas être fan de Buzz l’Eclair et de tout de même s’épanouir pleinement (Billy Elliot abordait déjà le sujet). Dans ces sociétés où il est possible d’aller à l’inverse de la pensée commune établie, n’est-il pas régressif de continuer à nous faire croire à des clichés de la virilité ? Des stéréotypes commerciaux sont ainsi créés, notamment au cinéma, où les «vrais mecs» sont musclés, violents, conduisent de grosses voitures et ont de nombreuses conquêtes féminines... Alors que Pascal Brutal aimant les femmes et étant très homophobe, peut s’oublier dans les bras d’un rugbyman ou d’une femme, qui s’avère ne pas en être une, le temps d’une nuit !

Pascal Brutal : seul face à la virilité

Face au scandale de l’œuvre de Paul Mc Carthy place Vendôme, Eric Loret (1) remettait en perspective le Tree de l’artiste assimilé à un plug anal et la volonté de l’artiste de faire réfléchir le spectateur, notamment sur la virilité. Placé à côté de la colonne Vendôme, le Tree est un «dévoiement de la symbolique de la colonne, un renversement satirique» et une réflexion sur cette virilité «friande de glaives, de flèches, de canons, de tout ce qui évoque la puissance sexuelle dans le domaine de la puissance guerrière».

Comme quoi, la satire et les questionnements de Riad Sattouf sont bien d’actualité !

(1) « De Molière au « Tree » de Mc Carthy 350 ans de plug anal artistique », Libération.fr , 19 octobre 2014

Pascal Brutal : seul face à la virilité

Pascal Brutal, Tome 4 : Le Roi des hommes, Riad Sattouf, 2014, Fluide Glacial

48 pages, 10,95 euros

commentaires

AyaDoK 08/11/2014 23:46

Un très beau blog , félicitation, je m'y abonne grâce à Overblog. AyaDoK

Catherine Barbé Temple 06/11/2014 20:55

Bravo Tibo ! Depuis le temps que nous nous sommes vus, tu as eu le temps de faire Sciences Po, voire l'ESJ... j'ai dû rater une marche !
A priori j'ai pensé au Brutus de Popeye (oui, je sais, je devrais actualiser ma culture BDesque !) et à ... Ra_scal (private joke). Ton article me donne envie de lire l'opus en question, idée qui ne me serait sûrement pas venue sinon. Puis-je dire mieux ? Catherine